INTERVIEW FR3 small

Antoine CHONION  et Hervé BERNARDIN  pour le  collectif non aux éoliennes du col du Bonhomme  sur FR3 Alsace le 10 juin 2013 :

 » Installer des Éoliennes industrielles au col du Bonhomme serait un non sens écologique pour le paysage et la biodiversité, dans un lieu aussi emblématique pour le Grand Tétras et le massif vosgien »

Ils appellent à un rassemblement à tous ceux qui entendent défendre le massif vosgien  le 29 juin au Col du Bonhomme à 15 h

grand_tetras

 

Appel à la mobilisation contre le projet éolien du col du Bonhomme : Situé au cœur du Massif, dans une zone paysagère emblématique, avec la présence du Grand Tétras et de nombreuses autres espèces rares et menacées, nous appelons toutes les associations à se mobiliser contre la relance d’un tel projet qui avait déjà rassemblé une quasi unanimité contre lui.
Une demande d’entrevue a été faite auprès de la direction du Parc des Ballons.
Une première réunion est prévue le 30 juin à 15 h au col du Bonhomme

Pour nous rejoindre et prendre part au collectif contre le projet éolien du col du bonhomme :
a.chonion@gmail.com pour Avenir et patrimoine 88
dominique.humbert2@free.fr pour Biodiversit’haies 88

Plombières dit non aux éoliennes de velocita

DSC_0167

 

Le débat avec de gauche à droite :  Jean Francois Fleck  ( Vosges nature ),  Guy Mansuy ( Mairie) et Antoine Chonion ( Avenir et Patrimoine 88 )

Après plus de 2 h d’explications et de discussions de haut niveau sur les enjeux énergétiques et environnementaux des éoliennes en forêt et en particulier forêt de Humont et Rechentreux, avec des approches différentes, une convergence se dégage pour s’opposer à ce projet et privilégier d’autres solution plus adaptées au contexte local et forestier. Une position qui sera reprise par Monsieur le Maire de Plombières dans sa conclusion, en soulignant l’intérêt du développement de la filière géothermie pour notre région.

Merci à l’équipe municipale de Plombières pour cette belle leçon de démocratie ayant permis de mettre en avant le soucis commun d’avancer dans la transition énergétique, sans pour autant mettre en péril notre biodiversité !

Doit on multiplier les parcs éoliens dans nos forêts sous le prétexte d’un transition énergétique mal maîtrisée ?

 Comme viennent de le rappeler aujourd’hui les agents de l’ONF, la construction de dizaines d’éoliennes de plus de 150 mètres de haut, avec le coulage de plus de 700 tonnes de béton dans le sol, n’a rien à faire en forêt et encore moins en forêt domaniale.

Pourquoi alors de nombreuses communes et communautés de commune, applaudissent de concert avec la direction de l’ONF pour de tels projets destructeurs de notre environnement naturel?

Pourquoi certains prétendus écologistes, tentent de nous faire croire que seul la crête sommitale des Vosges se doit d’être protégée ?

Pourquoi nier cette évidence que nous rappelle fort justement les agents de terrains de l’ONF, et qu’Avenir et patrimoine ne cesse de répéter en association avec les naturalistes ?

Les Vosges n’ont rien à gagner dans la disparition de leur forêts, aussi bien sur le plan touristique que de l’environnement.

Qui ira encore visiter le petit Canada vosgien, lorsque des pans entiers de nos paysages de plaine et de montagne, se transformeront en parc industriel ?

Aujourd’hui plusieurs milliers d’hectares de forêts vosgiennes sont menacés par les éoliennes industrielles : à Bellefontaine à Remiremont, pour les forêts de Charmes, de Belfays, du col du bonhomme, du col de Sainte Marie, du bois de champs, de la Mortagne, du col du Haut Jacques et du col de Mon repos !

Des secteurs encore plus importants seront prochainement concernés, avec la simplification en cours des procédures pour les promoteurs et financiers éoliens.

Avenir et Patrimoine 88 lance un appel pour la sauvegarde de la forêt des Vosges et invite tous les amoureux de nos paysages et de notre biodiversité à nous rejoindre et à se mobiliser.

L’association demande a être reçue par la direction de l’ONF afin de lui rappeler sa mission de sauvegarde de notre patrimoine forestier .

La forêt appartient à tous !

Ne la transformons pas en une vaste zone industrielle de production d’électricité.

Ne la sacrifions pas et avec elle nos emplois dans le tourisme pour les intérêts privés de l’industrie éolienne !

Article-Vosges-matin-11-fevrier

ARTICLE ONF ANTI EOLIENNE

Le schéma régional éolien qui désormais remplace les ZDE, pour la définition des zones favorables
à l’éolien ,à été décidé en Lorraine comme dans les autres régions, avec une absence notable
d’information et de concertation avec les élus locaux et les habitants

Si les objectifs généraux de ces schémas peuvent paraître acceptables, comme celui de la non
implantation dans les forêts ( n’en déplaise à l’Onf ) ,  de la protection des sites emblématiques ou encore la sélection des
zones les plus ventées, dans les faits ces principes sont systématiquement mis de coté :

− La plupart des communes forestières sont classées favorables ainsi que de nombreux sites
emblématiques ou présentant une large biodiversité.
− Le seuil de vitesse moyenne du vent retenu est ridiculement faible, 4,5 m par seconde, une
éolienne de dernière génération ne fournissant moins de 10% de sa puissance nominale à ce
niveau.

C’est pourquoi, Avenir et patrimoine 88 à décidé de déposer un recours gracieux pour demander
un révision du schéma régional éolien pour que celui ci tienne compte des objectifs affichés sur la
forêt et l’environnement et que le niveau de vent retenu soit en adéquation la réalité technologique
des moyens actuel de production éolien.

Aussi absurde et destructeur que des éoliennes en forêt ! Avenir et patrimoine participe et apporte son soutien au FestiZad contre  l’ Ayraultport  de Notre Des Landes !

Messieurs les Maires et présidents de Comcom cessez de croire aux Vosgiens et aux Landais que vous pouvez faire n’importe quoi n’importe où !

L’éolien industriel ne peut s’installer n’importe où,  et surtout pas dans nos forêts !

Car une forêt c’est autre chose qu’une plantation d’arbres;

Une forêt c’est d’abord un milieux  complexe, associant vie végétale et vie animale.

Une forêt c’est un équilibre fragile, dont la vocation n’est pas seulement de produire du bois.

Une forêt c’est l’habitat et le refuge de nombreux insectes,  oiseaux, mammifères, souvent en voie de disparition.

Une forêt c’est un espace de tranquillité, où l’on peut s’y ressourcer, hors des nuisances de notre société.

Une  forêt,  au même titre qu’un paysage ou une oeuvre d’art est un patrimoine commun à tous qu’il convient avant tout de préserver.

N’en déplaise à certains, mais une forêt n’est pas une zone industrielle de production d’électricité !

C’est pourquoi, Avenir et patrimoine 88 se réjouit des déclarations récentes de plusieurs associations qui s’associent à notre démarche,

Alors que la faiblesse des vents ne permet pas à l’éolien de répondre aux objectifs de la transition énergétique dans notre région,  rien ne saurait  justifier le sacrifice de la forêt Vosgienne aux bénéfices des financiers et fonds d’investissements éoliens, soutenus par l’ignorance de certains élus.

Demandons l’arrêt de tout projet éolien industriel dans les forêts Vosgiennes, Alsaciennes, et Lorraines !

A quelques jours du débat sur la transition énergétique, les signataires de l’appel interpellent les députés .

Plus de 1500 personnes soutiennent désormais cet appel que nous avons lancé il y a un mois :

 
Monsieur le Député,
 
Dans quelques jours se tiendra  à nouveau des débats sur les règles de mise en place des parcs éoliens.
Le débat ne peut se résoudre à la seule expression des intérêts de la filière éolienne.
Les précédents amendements proposés à l’assemblée nationale montrent le risque du choix d’une option vers le  « tout éolien », qui s’opposerait aux objectifs même du développement durable et de la transition énergétique.
Nous sommes quelques uns, membres de la société civile, responsables d’associations, Français de tous les horizons, à lancer cet appel sur les réseaux sociaux,  car nous pensons que des propositions concrètes doivent être faites pour encadrer le développement de cette énergie
 
C’est pourquoi, Monsieur le Député, nous vous faisons parvenir notre « Appel avec nos 8 propositions pour une énergie éolienne maîtrisée ».
 
La transition énergétique ne pourra être menée sans l’assentiment des populations fondé sur le respect, la concertation et la préservation des milieux naturels.
Restant à votre disposition pour nous en entretenir avec vous,nous vous prions de croire, Monsieur Député, en l’expression de notre très respectueuse considération,
Avenir et patrimoine s’associe à  » l’Appel à un développement maitrisé de l’énergie éolienne »

Soutenez cet appel en allant sur http://www.facebook.com/maitriseenergiesrenouvelables et en cliquant j’aime !