Le projet de construction d’éoliennes industrielles dans les forêts des communes de Remiremont, Saint Nabord, Bellefontaine et Xertigny, est aujourd’hui abandonné, faute de vents suffisants, nous dit on.

Nous nous réjouissons bien entendu de cette décision sur un dossier que nous combattions depuis plus de 2 ans et dont nous dénoncions la totale incohérence.

En effet , couper des arbres pour mettre des éoliennes industrielles dans une forêt millénaire n’avait aucun sens du point de vue écologique

Pareillement ne pas tenir compte du régime des vents faibles et intermittents dans notre région était une grave erreur.

On peut se demander pourquoi a t’il fallu attendre aussi longtemps pour se rendre compte de ces évidences, que pourtant nous soulignons depuis le début?

Que de temps et d’argent ainsi perdus inutilement et qui auraient pu être consacrés à de vrais solutions pour la production d’énergies renouvelables, comme le micro hydraulique, la géothermie ou encore la biomasse?

Plus surprenant encore , il nous est  reproché par certains élus de nous être opposés à ce projet !

Aurions nous eu ainsi tort d’avoir raison trop tôt ?

Ainsi avons nous obtenu par voie de justice le démontage du mât de mesure, mis en place par le promoteur et jugé non conforme à la sécurité aérienne.

Ne faudrait il pas plutôt se féliciter de cette décision?

A t’on seulement envisagé les conséquences qu’auraient pu avoir un accident de circulation aérienne du fait de l’irrégularité de ce mât  ?

S’est on posé la question de l’impact qu’aurait eu cette barrière de 20 éoliennes sur le tourisme de notre région, dont le paysage aurait été défiguré ?

A t’on demandé l’avis des habitants, dont la qualité de vie aurait été définitivement dégradée ?

Cette décision est aussi un formidable encouragement pour tout ceux qui se battent à nos cotés pour dénoncer l’absence de logique de l’implantation d’éolienne dans les Vosges, où faute de vent suffisant rien ne sert d’imposer de telles nuisances aux habitants et à la faune et à la nature.

C’est pourquoi notre association entend plus que jamais continuer son combat pour la défense du paysage et de la biodiversité dans les Vosges chaque fois que la nature sera menacée, que ce soit ou non par des éoliennes industrielles.

Pour finir je voudrais ici remercier , tous les hommes et les femmes remarquables, qui ont osé braver l’air du temps et l’opinion générale et se battre contre ce projet.  Je veux les féliciter pour l’action intelligente qu’ils ont menée, dans un combat, qui était loin d’être gagné d’avance.

Bravo à tous pour ce qu’il ont donnés d’eux même dans une cause totalement désintéressée.

J’ai enfin une pensée pour notre ami Marc qui nous à quitté.

Concluons sur cette magnifique phrase attribué à Gandi et qui se prête si bien à notre combat :

D’abord ils vous ignorent, ensuite ils vous raillent, ensuite ils vous combattent et enfin, vous gagnez !

Merci à tous.

Antoine CHONION

Les commentaires sont fermés.