Le Service central de prévention de la corruption (SCPC) met en garde les pouvoirs publics contre la multiplication des « prises illégales d’intérêts » d’élus locaux impliqués dans le développement de la filière éolienne, dans un rapport cité par « le Figaro » du vendredi 4 juillet.

Le SCPC, qui dépend du ministère de la Justice, évoque un « phénomène d’ampleur » dans son rapport d’activité 2013. « Le développement de l’activité éolienne semble s’accompagner de nombreux cas de prise illégale d’intérêts impliquant des élus locaux », est-il écrit dans ce document cité par Le Figaro.

Plateforme forestière à Fresne en Saulnois

Plateforme forestière Éolienne.

Les commentaires sont fermés.