rassemblement-SMALL

Le préfet du Haut Rhin, vient d’ annuler le 19 août  l’autorisation de défrichement en vue de la création du parc éolien.
Avenir et patrimoine 88 qui avec d’autres associations alsaciennes et vosgiennes s’est investie dès le début dans ce combat, ne peut que se réjouir de ce  résultat.

les éoliennes industrielles n’ont pas leur place dans les forêts et les milieux naturels, que ce soit au Col du Bonhomme, ou dans les forêts de Bellefontaine,  Saint Nabord, Xertigny et Remiremont.

La nature, la faune, la flore et le paysage, n’appartiennent ni aux promoteurs, ni aux financiers, ni aux élus, mais à chacun d’entre nous !

Cette décision doit être le premier pas vers une nouvelle politique d’aménagement des espaces naturels et du massif des Vosges.

A Bellefontaine, comme au col du Bonhomme les éoliennes ne passeront pas !

Encore Bravo à tous et à toutes pour votre mobilisation, nationale et internationale  contre ce projet !

Les commentaires sont fermés.